Grande Loge Symbolique de France
 
Lien1
Lien2
Lien3
Contact

 


 Présentation

de la Grande Loge

Symbolique de France


 
 

La Grande Loge Symbolique de France - G...L...S...F... propose un chemin de réflexion et d'éveil associé à un idéal de fraternité. Obédience traditionnelle, elle invite à un approfondissement de la connaissance de soi, de celle d'autrui : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux » Socrate.

 

La Grande Loge Symbolique de France fleurit sur les valeurs de la laïcité républicaine, selon les principes énoncés par la déclaration universelle des droits de l'Homme. Les libertés publiques qui en découlent constituent le préalable indispensable à la conquête si chère au franc-maçon, de sa liberté de conscience.

Le Franc-maçon est un homme libre, fidèle aux valeurs de tolérance, de liberté, d'égalité et de fraternité. Il s'inscrit dans un champ de recherche éthique, symbolique et ésotérique. Pour préserver l'harmonie entre ses membres, les travaux en Loge exclus toute controverse religieuse ou politique.

 

La G...L...S...F... pratique le Rite de Memphis-Misraïm. Né de la tradition des anciens mystères, ce Rite est imprégné des préceptes, de la force morale et de la discipline de l'Ancienne Égypte et des sociétés initiatiques du bassin méditerranéen. Il fait référence à un Principe créateur, le Grand Architecte de l'Univers dans une conception spirituelle libre, non religieuse et non dogmatique.

La G...L...S...F... regroupe des loges masculines, féminines et mixtes. Elle est structurée en grades maçonniques. Ses Loges bleues, du premier au troisième degré, travaillent essentiellement sur le symbolisme et la philosophique. Les Hauts-grades, à partir du quatrième degré, donnent accès à des recherches spirituelles plus avancées. Au sommet de la pyramide, le Souverain Sanctuaire National, gardien du Rite, veille à la cohérence de la démarche initiatique de l'Ordre.

Orientations

 

- Philosophie

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les Dieux »

Socrate

Pour un franc-maçon, la philosophie est une discipline essentielle. Son approfondissement constitue un outil efficace de réflexion et de compréhension des mécanismes de la pensée humaine et de la société dans laquelle nous évoluons.

En Loge, le mot d'ordre est compréhension, ouverture d'esprit et intelligence du coeur.

En tournant notre conscience vers les principes fondamentaux de morale, de justice, de tolérance et de fraternité, nous frappons à la porte de la Sagesse.

- Symbolisme

Le symbolisme et la franc-maçonnerie sont liés depuis des temps très anciens.

Une partie de notre héritage vient des corporations opératives du Moyen-âge, pour qui le travail revêtait un caractère sacré. Notre symbolisme se réfère au compagnonnage. Simple en apparence, il permet d'appréhender des notions abstraites et complexes. Il est semblable à une clé qui ouvrirait un vaste champ d'investigations.

Son enseignement graduel conduit à l'éveil de la conscience et à la conquête de sa liberté intérieure.

- Spiritualité

Notre démarche s'inscrit dans un cheminement initiatique qui se réfère à une puissance suprême, que nous nommons « Grand Architecte de l'Univers », ou « Sublime Architecte des Mondes ».

La franc-maçonnerie de memphis-Misraïm met l'accent sur la quête spirituelle, dont l'initiation est l'acte premier. Ce rituel de passage et de purification, marque l'entrée de l'impétrant dans notre Fraternité et son départ sur la voie de sa propre réalisation.

- Esotérisme

L'ésotérisme est un arbre intemporel dont les fruits sont les « mystères » des différentes traditions qui jalonnent l'histoire de l'humanité : égyptienne, grecque, hébraïque, chrétienne, musulmane, cathare, taoïste, bouddhiste.

Elles sont autant de voies précieuses pour accéder à la Connaissance, dans une libre réflexion.

Ne pas se livrer à une seule étude comparée, mais approfondir les convergences, les constantes, les unités de vue qui se dégagent de la coloration des rites.

Cette recherche amène à une meilleure compréhension des arcanes de la psyché humaine et des grandes lois qui nous régissent.

haut de page

© GLSF 2006 - 2011